banniere

DERNIÈRES SIMULATIONS RÉALISÉES

Justine: 1 000 €
Rachat crédit Propriétaire
à 01:18 le 23/09/2018
Sonia: 5 000 €
Rachat crédit Locataire
à 22:24 le 22/09/2018
Kamal: 5 000 €
Rachat crédit Locataire
à 22:23 le 22/09/2018
Dalila: 10 000 €
Rachat crédit Locataire
à 20:39 le 22/09/2018





simulation en ligne

Accueil > Organismes de rachat de crédit



Les organismes de rachat de crédit

organismes de rachat de credit

Si vous avez des mensualités trop élevées ou qui dépassent même vos capacités financières, un rachat de crédit peut vous être favorable. Mais attention ! Il ne faut pas que cette démarche se résulte d’un choix au hasard ou de l’influence d’un établissement financier quelconque. En effet, si vous souhaitez regrouper l’ensemble de vos prêts, il est important d’étudier votre profil, votre état d’endettement, votre situation financière actuelle et bien d’autres détails concernant les crédits que vous avez contractés. Pour tout cela, vous allez effectuer et comparer plusieurs simulations gratuites sur Internet. A priori, vous devez donc connaître les différents organismes existant en France et à l’étranger pour cette opération, leur fonctionnement, leurs spécificités et tout ce qui leur concerne.

Comment faire une simulation d’un rachat de ses crédits ?

Une simulation permet d’analyser concrètement votre situation d’endettement en faisant un bilan de votre taux d’emprunt, de la durée de remboursement de vos crédits ainsi que de la totalité de vos mensualités à payer. Comme il s’agit d’une information personnelle, les organismes spécialisés dans la restructuration des crédits aux particuliers doivent s’engager à garantir l’anonymat. En plus, la démarche doit être totalement gratuite.Quelques informations sont donc nécessaires pour remplir un formulaire de rachat de crédit en ligne : l’identité personnelle (situation professionnelle, revenus mensuels, nombre d’enfant à charge, etc.) , l’état d’endettement et le reste à rembourser des crédits en cours (prêt à la consommation ici, prêt immobilier ici, prêt revolving, etc.) , le capital restant dû dans l’ensemble, c’est-à-dire la somme totale des mensualités à payer. En savoir plus >>

Les organismes existants qui financent les rachats de crédits

Pour faire regrouper vos crédits, vous trouverez certainement un large panel de prestataires sur la toile. Parmi eux, nous pouvons citer :Des banques, comme la BFM (Banque Fédérale Mutualiste) ou encore la « GE Money Bank ». Ces établissements font la plupart du temps des offres destinées à un public bien spécifique, tel que les fonctionnaires. Toutes les solutions proposées sont alors personnalisées en fonction du profil du client. Des courtiers indépendants ou des Intermédiaires en Opération de Banque (IOB), comme Credixis et CrediMédia. Eux, ils sont mandatés par toutes les banques, que ce soit en France ou à l’étranger, qui font de la restructuration de crédits. Cela dit, vous n’aurez qu’un seul interlocuteur qui va étudier et comparer à votre place, toutes les prestations bancaires qui conviennent le mieux à votre situation d’endettement. Des sociétés spécialisées dans le regroupement des différentes catégories de crédit (prêt revolving, immobilier, etc.) telles que CrédiGo (la plus connue sur ce domaine). Elle possède 3 solutions attribuées aux ménages : le rachat crédit conso, le rachat crédit conso+immo et la prise en charge des besoins en trésorerie. Des associations d’employeurs et/ou des salariés (mais pas forcément des courtiers) comme l’ANC (Association Nouvelle Chance) et l’ARC (Association des Courtiers en Restructuration de Crédits) sont les institutions les plus actives. Elles viennent particulièrement en aide aux propriétaires, aux locataires, aux professionnelles ou tout simplement aux personnes physiques qui souhaitent assainir leur situation financière et alléger leurs dettes.

Les spécificités des offres proposées

A force d’avoir des prêts qui s’accumulent, il va falloir penser un jour à les consolider en un seul pour avoir une seule mensualité et des taux d’intérêts beaucoup plus raisonnables. A vrai dire, ce réflexe est à adopter dès lors qu’on choisit de contracter plusieurs crédits en même temps ou lorsque l’on entame un prêt immobilier remboursable sur le long terme. Dans les deux cas, il est effectivement possible de rencontrer des problèmes de surendettement du jour au lendemain. Ce qu’il faut savoir pourtant, c’est que les banques en France ont respectivement leurs spécificités en matière de regroupement de crédit. Et une prestation ayant été efficace pour un client « A » ne sera pas forcément convenable à un client « B ».Pour la BNP Paribas, elle propose deux possibilités pour tous types de prêts (prêts personnels, prêts relais, prêts immobiliers, etc.). Il y a tout d’abord la restructuration de crédit avec garantie, qui requiert le gage sur un bien (hypothèque) ou le paiement d’une sorte de caution (Privilège du Prêteur de Deniers). Ensuite, il y a également la renégociation de crédit sous forme de prêt personnel qui sera, dans ce cas, cautionnée par la Caisse Nationale de Prévoyance.CETELEM fait aussi le regroupement de plusieurs emprunts avec ou sans prêt immobilier. Cet organisme, quant à lui, se focalise sur les projets de ses clients pour leur proposer une renégociation de crédit en sur-mesure. En d’autres termes, faire un rachat crédit CETELEM permet de simplifier la gestion des crédits en cours, de profiter d’une mensualité unique, mais aussi et surtout de financer un nouveau projet pour un achat véhicule ou immobilier, ainsi que divers travaux de construction. Le client n’a pas besoin de changer de banque pour bénéficier de ces privilèges.La Banque Postale aide également les particuliers à consolider leurs prêts, pour un montant de 3000 euros à 75000 euros. La durée de remboursement qu’elle établit est ainsi limitée entre 12 à 84 mois pour un locataire et 12 à 144 mois pour un propriétaire.

Quelques règles d’exception

Il faut savoir que le regroupement de crédit devient difficile, voire quasiment impossible, lorsque vous êtes fichés FICP ou FCC. Pour lever l’interdiction bancaire, vous devez certainement avoir affaire à la Banque de France. Celle-ci vous conseillera, par contre, de consolider vos crédits afin de rembourser vos dettes et d’améliorer votre situation financière. En conséquence, quelques exceptions peuvent être faites en votre faveur. Mais, il faut tout d’abord préciser que la BDF ne fait pas de rachat crédit.Sur Internet, vous pouvez trouver ces associations qui apportent des aides sociales aux débiteurs ayant besoin d’une restructuration de ses crédits. L’association Nouvelle Chance (ANC) et CREDITEC proposent, par exemple, des solutions urgentes et pratiques aux surendettés en leur donnant les moyens et stratégies efficaces pour gérer leur budget au quotidien. De cette manière, les emprunteurs peuvent effectivement améliorer leur éligibilité pour les offres en rachat de crédit que proposent les banques et les établissements financiers. En somme, le choix d’une maison de rachat de crédit dépend entièrement de votre situation d’endettement, ainsi que de vos besoins pour régulariser celle-ci. Par ailleurs, votre profil, ainsi que votre statut social influera aussi toutes les démarches à entreprendre là-dessus.



simulation en ligne